Présentation de l'Association AZI

Origines et développement

L'Association Zen Internationale (AZI) a été fondée par maître Deshimaru dans les années 70. Après sa mort, la plupart de ses disciples ont continué à travailler ensemble, à enseigner, à créer des lieux de pratique, des monastères et à faire vivre le temple-mère de la Gendronnière. Ce travail en commun – depuis près de quarante ans – a permis d'évoluer ensemble, comme une grande Sangha.

A la fin des années 90, des relations plus poussées se sont nouées avec l'école zen Sôtô japonaise, laquelle a installé un bureau administratif à Paris depuis 2006. Des projets communs ont ainsi pu voir le jour comme l'anniversaire en 2007 des « 40 ans du zen en Europe » qui s'est déroulée au temple zen de la Gendronnière. La plupart des maîtres de l'AZI sont désormais en lien avec le zen japonais, relevant le défi d'une rencontre à la fois spirituelle et interculturelle des plus enrichissantes.

Aujourd’hui elle est la plus ancienne et la plus importante association zen en Europe. Elle rassemble de nombreux enseignants, pour la plupart disciples directs de maître Deshimaru, et pratiquants qui œuvrent ensemble, dans leur diversité, pour implanter durablement le bouddhisme zen Sôtô en Occident, continuant ainsi l’impulsion de son fondateur.

L’Association zen internationale regroupe plusieurs centaines de lieux de pratique (temples, centres zen, dojos, groupes). Une de ses principales activités est d’aider et d’accompagner ces nombreux centres qui sont sous sa responsabilité.

Elle gère et entretient le temple zen de La Gendronnière ; elle y organise des retraites (sesshin), des sessions d’été, des périodes de formation, des colloques et des événements réunissant des pratiquants du monde entier.

Elle publie pour ses membres la Revue Zen (annuelle) et le journal d’informations Sangha (trois numéros par an), traduits en plusieurs langues.

La richesse actuelle des différentes sanghas

A l'heure actuelle, différentes sanghas cohabitent donc au sein de l'AZI. Elles sont dirigées par les anciens disciples de maître Deshimaru. Ces derniers ont chacun pris des directions différentes en fonction de leur sensibilité propre. Certains ont davantage mis l'accent sur l'étude, d'autre sur les rituels, d'autres sur la vie monastique ou d'autres encore sur une forme de spontanéité iconoclaste. Chaque chemin proposé est éminemment respectable. La richesse des approches permet à tous les pratiquants de trouver le maître et la sangha qui l’aideront à approfondir sa pratique. Elle reflète en réalité la diversité de la vie elle-même.

De nombreux maîtres de « première génération » ont à leur tour donné la transmission du Dharma à leurs disciples avancés, comme il en est d'usage depuis l'époque du Bouddha. Ces disciples commencent ainsi également à rassembler des pratiquants autour d'eux, témoignant de la vitalité de l'ensemble.

L'ensemble des maîtres et des sanghas sont répertoriés sur le site www.zen-azi.org

LE BUREAU DE L'ASSOCIATION :

  • PRÉSIDENT : Olivier Reigen Wang-Genh
  • VICE-PRÉSIDENTS : Taiun Jean-Pierre Faure, Gérard Chinrei Pilet, Roland Yuno Rech, Simone Jiko Wolf, Katia Kôren Robel, Raphaël Doko Triet
  • SECRÉTAIRE GÉNÉRALE : Judith Taiku Morales
  • VICE-SECRÉTAIRES:  Patrick Kankyo Férieux, Emanuela Dosan Losi
  • TRÉSORIER : Gérard Kenku Laurent

L'AZG

En 2007, une nouvelle association – cultuelle – a vu le jour : l'Association bouddhiste zen Sôtô du temple de la Gendronnière (AZG). Elle s'occupe par exemple du « Jardin du souvenir » de la Gendronnière ou de différents aspects liés aux cérémonies et rituels. Cette association est habilitée à recevoir des dons, déductibles des impôts, lesquels contribuent largement à faire rayonner le zen en Europe. Les modalités sont très intéressantes, renseignez-vous : azg.contact@gmail.com